Blog

Le pire café de Paris

La vie de couple, ça te change un homme, mais surtout, ses habitudes. J'ai 40 ans maintenant et (de nouveau) une vie de couple depuis 7 ans. Depuis peu, j'ai eu mon quatrième enfant (une petite fille adorable qui a fait ses nuits vraiment rapidement). Depuis 3 ans je suis associé avec deux amis dans un studio de création d'app sur mobile. Voilà pour t'informer, cher lecteur, du contexte de ma petite personne…

Je ne suis pas quelqu'un de très bavard. Tout le monde vous le dira, je n'aime pas parler (sauf quand j'ai picolé, l'idée de changer le monde prend tout son sens). En fait, je ne comprends pas l'intérêt de passer des heures à user des mots pour communiquer, échanger, débattre de sujets dont on ne changera rien. Un peu comme quand tu es môme et que tu as fait une connerie : à quoi bon en parler des heures, j'ai compris, c'est bon !

De plus, il est rare que discuter avec quelqu'un me satisfasse vraiment. Dans 95% des cas, je trouve que les gens ne se bougent pas assez le cul. La semaine dernière j'ai vu Mr Robot. J'ai enchainé les 9 épisodes disponibles en une semaine tellement j'ai adoré. Episode 6 : Elliot rencontre White Rose et le mec lui sort que son truc à lui c'est de hacker le temps. « Tu as 3 minutes pour me convaincre et je ne donne pas à tout le monde 3 minutes ».

Hacker le temps ? Mais mec tu es génial ! Pour toi aussi parler est une perte de temps !

Ma nana vous le dira : je suis infect le matin tant qu'il ne s'est pas passé une heure entre mon réveil et que je n'ai pas bu un café et fumé ma première clope. Et encore, des fois il faut bien plus longtemps. Depuis que je me suis remis au sport, c'est différent. L'activité physique m'isole du reste du monde et me permet de penser comme je veux sans être emmerdé… c'était ma méditation en silence à moi.

Emmerdé, c'est ça le mot. Les gens (tous sans exception) m'emmerdent au réveil. Tu dois attendre au moins une heure avant d'oser m'adresser la parole. Ma femme étant très bavarde, imagine un peu mon calvaire tous les matins. Parce que même si elle fait plein plein plein d'efforts (oui, elle est formidable mais je l'ai déjà épousé, trop tard !), personne ne pourra jamais atteindre un niveau de perfection suffisant pour « correspondre » à mes exigences en matière de silence. Et quand je parle de silence, je ne parle pas de bruit, mais de paroles. Pour te dire à quel point, je n'écoute quasiment aucune musique avec des paroles, tellement les mots, lorsqu'ils sont prononcés, m'emmerdent.

Je lis un autre truc actuellement, le bouquin d'un pote dont je ne vais rien dire, parce que c'est secret (il est journaliste et de temps en temps il porte un collant bleu avec une cape rouge) et un passage du bouquin fait un peu l'éloge des bouchons d'oreilles. Et là, je commence à transposer ça dans mon quotidien et je crois bien que j'ai vu la lumière, la même que Sainte Machin ouiiiii !

Il y a quelques jours, je lis l'article ici même de la nana qui se lève à 5h00 tous les matins (tout le monde a lu cet article et je me dis que devenir célèbre en collant son réveil à 5h c'est quand même plus classe que chanter de la merde ou passer à la télé) et je commence le bouquin « Miracle Morning ». De base je ne dors jamais bien longtemps donc ce matin, je me suis levé aussi à 5h00, pour voir…

Je ne ferai pas de commentaire sur ce livre en mode show américain qui veut t'apprendre la vie, je le l'ai pas terminé. Je crois que je n'aime pas ce mec, même s'il a raison sur beaucoup de sujets… Bref, ce matin j'ai lu la partie sur le silence et les bienfaits de la méditation en général et j'ai juste halluciné. J'ai toujours fait ma méditation en plein silence tout le temps en fait, sauf que chez moi, ça n'a jamais généré de « Miracle Morning » !

Donc voilà la situation : Premièrement, au lieu de me coucher à 2h du matin, je me lève à 5h du matin. Deuxièmement, dans « the Miracle Morning » je me laisse embarquer dans cette histoire sur le silence (et j'en kiffe d'avance). Troisièmement, un pote écrit qu'il porte des bouchons d'oreilles quand il bosse.

Voilà, il est 8h, ça fait 3 heures que je suis debout et voilà ce qu'il s'est passé :

5h00 : réveillé sans réveiller personne grâce au réveil de la Watch qui vibre sur mon poignée, je me lève à pas de loups : merde, ma nana se réveille et m'engueule parce que j'ai fait trop de bruit : ça commence bien.

5h03 : à poils sur mon fauteuil, casque vissé sur mes oreilles, je lance l'app Calm, un truc qui t'apprend la méditation (j'ai senti le dessus de mon crâne sans rasoir, la classe mondiale).

5h13 : (oui il m'a fallu 10 minutes pour descendre du haut de mon crâne au bout de mes pieds) : 260 flexions des abdos avec l'app Six pack (et ouais ma gueule, passer la quarantaine ça te change la perception des litres de 3 rivières qui se sont stockés par là où ils passent).

5h45 : douche

6h00 : Kindle en main, je tente de trouver un café d'ouvert. Après 14 minutes et 12 secondes, je tombe sur un truc qui vent du pain congelé, mais cuit sur place donc ils ont le droit de marquer Boulangerie sur l'enseigne. Je demande au gars si les croissants sont prêts : « Attends je descends voir ! » ok donc le pauvre indien qui décongèle le pain se tape un four dans une cave…

6h25 : Après avoir lu le fabuleux chapitre sur le silence et la méditation de « The Miracle Morning », je rentre chez moi et je fais ma veille sur Flipboard.

7h00 : Je me décide à écrire ce post bourré de fautes d'orthographe et probablement de grammaire.

Conclusion : il me reste entre 30 minutes et 1h avant que les deux femmes qui partagent ma vie ne se réveillent. J'ai déjà fait ce qui est important pour moi pour passer une bonne journée (il me reste juste mon quart d'heure aux chiottes réglementaire) et je crois que pour la première fois en 7 ans, je vais pouvoir dire à ma femme en souriant : « Bien dormi ? Désolé de t'avoir réveillée tout à l'heure… »

This post was originaly posted on Medium and in French. Sorry about that.